METEO FRANCE Antilles-Guyane

Vigilance

Carte de vigilance

Vigilance Météo
Phénomènes dangereux

<<<Consultez la carte
vigilance saint-barth-saint-martin guadeloupe martinique guyane

Prévisions saisonnières sur les Petites Antilles et la Guyane

Bulletin de prévisions saisonnières

pour le trimestre de juin à août 2019

sur les Antilles françaises et la Guyane.

Moins de pluie que d'ordinaire aux Antilles et en Guyane.

 

Par rapport à la saison, la pluviométrie restera déficitaire durant le prochain trimestre et les températures se maintiendront au-dessus des normales aux Antilles, comme en Guyane.

 

 

Pour les Antilles françaises :

 

Alors que la pluviométrie devrait normalement augmenter au cours des 3 prochains mois, les modèles de prévision ne sont pas propices à la formation d'ondes tropicales très actives en Atlantique. Par conséquent, les quantités de pluies cumulées sur les Antilles resteront déficitaires. Néanmoins en Guadeloupe, ces conditions de grande échelle peuvent être contredites par des pluies localement plus marquées.

Les températures se maintiendront au-dessus des normales même si elles ne sont pas aussi élevées que ces dernières années, en particulier en Guadeloupe.

 

 

Pour la Guyane:

 

La pluviométrie sera normale à légèrement excédentaire. Les températures resteront supérieures aux normales.

 

Evolution climatique globale:

 

Deux phénomènes de grande échelle influencent le temps aux Antilles-Guyane :

 

- l'épisode El Niño dans le Pacifique qui va atteindre son maximum d'intensité durant les 3 prochains mois, même si son influence jusqu'à nos latitudes sera rendu difficile par des conditions de grande échelle sur l'hémisphère nord.

- un gradient de pression atmosphérique plus important en atlantique nord et un océan tropical moins chaud que normalement qui ne favoriseront pas la convection nuageuse sur la zone Antilles Guyane.

 

 

 

 

 

Au cours de cette période de transition vers la saison des pluies aux Antilles, les ondes tropicales devraient être moins actives que de coutume (conditions peu favorables à la convection). Et la saison cyclonique devrait l'être aussi.


 


 


Bilan pluviométrique des trois mois écoulés février, mars, avril  2019 :

 

La pluviométrie est nettement déficitaire aux Antilles (sauf en Guadeloupe). La sécheresse est même historique sur St-Martin et St-Barth. En Guyane, malgré un mois de mai pluvieux, le bilan reste fortement déficitaire.

* Pour en savoir plus sur El Nino :

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/comprendre-le-climat-mondial/el-ninola-nina

* Qu'est-ce que la prévision saisonnière ?

http://www.meteofrance.fr/activites-recherche/faire-progresser-la-prevision-saisonniere/la-prevision-saisonniere-qu-est-ce-que-c-est-